Partie au Fort de Vancia #1

BANNIERE-FORT

C’est dans un froid terrible que dimanche dernier, l’unité fantôme fit face à un régiment de soldats plus entrainés les uns que les autres.

L’action prit place au fort de Vancia, commune de Rillieux-la-pape à 15 minutes Lyon. L’unité, bien que décimé par une inscription éclair sur Facebook ; nos fidèles Baldack, Mr Mon, Mr Troll et JetBibhou furent confrontés à de terribles conditions climatiques.

Trêve de lyrisme, en arrivant nous avons été tous les 4 agréablement surpris par le lieu. On rentre réellement dans le fort par un grand portail et on découvre rapidement le potentiel du lieu. Des galeries souterraines tout autour de 2 bâtiments parallèles. Après un petit tour dans une salle neutre pour s’équiper, réchauffer les chargeurs gaz et les remplir de billes, nous sommes brieffés par l’équipe organisatrice. Fait marquant, ils participeront aux parties.

10495285_1500771800186895_2744124954298965243_o

Le fort de Vancia

10845794_1500767273520681_8111275799184691253_o

Les fenêtres du fort de Vancia

10857358_1500768420187233_3736774852875176170_o

Le fort de Vancia

     

 

 

 

 

 

 

 

1ère partie : Deathmatch

L’idée était de se chauffer dans tous les sens du terme. Lorsque l’on est touché, il faut se déclarer OUT puis attendre qu’un coéquipier vous réanime en vous touchant et en comptant jusqu’à 30. Ce fut la partie la plus intéressante pour l’unité, nous avons découvert le terrain et plutôt bien progressé en début de partie. On a pu participer à des actions sympas. La présence d’un arbitre devant l’action a désamorcé 2 possibles litiges, un mec ne s’est pas sorti après avoir reçu une grenade lancée par Mr Gris alors qu’il venait de se cacher derrière un mur. L’arbitre lui a signalé de se sortir. J’ai sorti quelqu’un au PA qui s’est instantanément plaint de s’est faire sortir à la libanaise. L’arbitre a prié le joueur de se sortir car il m’a clairement vu lui tirer dessus le bras tendu.

On a eu deux petits soucis : L’obscurité du lieu fait qu’il est possible de passer à côté de 10 de ses coéquipiers OUT et ne pas les voir, et donc ne pas les soigner. C’est arrivé à Baldack alors que les OUT appelaient à l’aide depuis quelques minutes. Mr Gris et moi-même étions à l’étage, et l’épaisseur des murs bloque facilement les ondes sonores donc nous n’avons pas pu les entendre appeler un médecin.

Par la suite, nous avons vécu un moment héroïque foiré par une petite erreur de Mr Mon. Nous étions tous les 4 retranchés derrière des arches, avec l’équipe presque entière (au moins 15 personnes) en face. Baldack, Mr Mon et moi-même se faisons sortir, Mr Gris avait réussi à se faire oublier (malgré son traditionnel bug de réplique, il jouait la fin de partie uniquement au PA), attendant qu’un membre de l’équipe arrive à son niveau pour le sortir avec sa dernière bille de PA pour ensuite enchainer sur un autre au couteau. Malheureusement, Mr Mon croyais que Mr Gris était OUT et l’a signalé à l’équipe adverse alors que Mr Gris venait juste de sortir en beauté un membre de l’équipe adverse. Après lui avoir demandé de reculer de quelques pas, l’action a pu reprendre. Mr Gris tenta donc un lancer de couteau qui atterrit directement sur Mr Mon. Ce moment nous a détendu l’atmosphère dans cette journée assez froide.

 

2ème partie : Récupération d’otage

Les deux équipes devaient récupérer un otage qui était représenté par un super poster des années 80 arborant une « belle » blonde flic.

Nous l’appelleront la blonde. Elle était placée dans une salle et nous avions le numéro de la salle. La partie commence, l’unité est chargée de partir sur la droite et ainsi fouiller le bâtiment de droite. Après quelques mètres parcourus le long du bâtiment, Mr Mon identifie le numéro de la salle assez facilement, rentre dans la salle, prend la blonde, toujours personne nous attaque, nous l’escortons petit à petit, on fait demi-tour, on arrive au respawn, on gagne. Aucun contact, aucun combat. Après avoir expliqué la situation aux organisateurs, ils décidèrent de placer la blonde dans une autre salle et ne pas nous donner son numéro.

Début de partie, l’unité décide de rentrer directement dans le bâtiment de droite. On monte au premier étage, on progresse petit à petit, on check les salles, 1ere salle rien, 2eme salle rien, 3eme salle rien, 4eme salle rien, un escalier sur la droite, Mr Gris regarde avec sa torche au fond de l’escalier et voit la blonde, je monte la récupérer, je descends les escaliers, les autres me couvrent, Mr Mon décide de foncer au fond du couloir chercher le contact pendant que Mr Gris et Baldack me couvrent, on retourne au respawn sans avoir de contact, Mr Mon lui, sortira 4 personnes. On arrive assez facilement au respawn. Partie gagnée.

 

Pause de midi

Il fait assez froid quand on ne bouge pas, on espère donc que la pause ne dure pas. Fait marquant : Baldack a testé les rations de l’armée que Airsoft Bugey propose. Verdict : plutôt pas mal, la ration comprend énormément de nourriture et permet de réchauffer un Navarin d’agneau.

Pour plus d’information, une petite vidéo de l’armée qui présente les rations.

10841204_10205556204644144_412374736_n

Baldack et son navarin

 

3ème partie : Récupération de bombe + destruction d’un lieu

Première partie avec la nouvelle bombe d’airsoft Bugey. L’idée était de trouver la bombe sur la carte, la récupérer et la déplacer doucement (si elle était déplacée trop brusquement, elle s’activait automatiquement), protéger la bombe (30 minutes), la faire péter pour ceux l’ayant trouvée, la désamorcer pour l’équipe adverse. La partie a été plutôt calme pour l’unité, on se rend compte assez vite que notre équipe a récupéré et déposé la bombe en forêt près du fort au milieu d’une cuvette. Le lieu était très difficile à défendre. Nous avons essayé tant bien que mal mais nous n’avons pas réussi à contenir les assauts organisés par l’équipe adverse qui a pu désamorcer la bombe.

 

4ème partie : Récupération de bombe + destruction d’un lieu 2

Deuxième partie avec le même principe, l’unité décide de monter sur un colline à l’extérieur qui donne directement sur le premier étage d’un bâtiment. Très mauvaise idée, on se retrouve en face de l’équipe adverse à l’intérieur du bâtiment. Eux nous voyaient clairement, nous ne les voyions pas dans le noir. Nous avons essayé de nous replier, mais avons perdu beaucoup de temps à se cacher. Nous entendons la bombe qui a été posée par l’équipe adverse mais nous n’avons pas réussi à la trouver. Un fois les 30 minutes passées, la bombe pète, nous avons perdu.

10697313_671596996286205_4834911394192667368_o

La fameuse bombe

 

5ème partie : Capture drapeau

Dernière partie pour l’unité avant le départ. Nous décidons de partir à l’intérieur d’un bâtiment au deuxième étage, on se retrouve proche de plusieurs membres de l’équipe adverse. Après un combat de quelques minutes Mr Gris, Baldack et moi-même étions OUT. Mr Mon tenta acrobatiquement de sortir les membres de l’équipe adverse mais échoua. Nous décidons donc à ce moment de faire passer le soin des personnes OUT avant toute autre chose.

On repart à l’action. Mr Gris et moi-même devions défendre le drapeau. On se place dans un tunnel en essayant d’attirer les adversaires. La technique fonctionne mais après que Baldack et Mr Mon nous aient rejoins, on décide d’avancer. Les adversaires réussissent à sortir 3 personnes de chez nous. Cette fois-ci, Mr Mon nous soigna en premier avant de repartir à l’assaut. Notre technique de soin porta ses fruits et nous permit de contre-attaquer et sortir les 2 personnes en ayant plus de poids à 4.

On décide de progresser pour aller en territoire ennemi. Un progression lente mais très bien exécutée. On couvre, on court, on couvre, on check à gauche, on check à droite, on couvre, on court, etc. Jusqu’à arriver à un tunnel très très sombre. Super ambiance film de zombie, mais pas d’ennemis. On progresse et on se retrouve contournés par des adversaires. Mr Gris et Mr Mon les ont occupés pendant que Baldack et moi-même tentions de les prendre à revers. Pas le temps de finir le contournement, fin de partie.

 

Conclusion

Je pense que le fort de Vancia nous réserve encore pas mal de parties mémorables. Le lieu permet des distances d’engagement longues en extérieur, moyenne le long des bâtiments, courtes à l’intérieur, voire même très courtes. La suppression du OUT vocal me parait être une bonne chose, il y a moins de litiges. En revanche une protection faciale intégrale va s’imposer avec le temps, je me suis pris 3 billes d’un coup à 2 mètres de distances dans un bâtiment. Le mec a fait n’importe quoi, il avait tout le reste de mon corps pour placer une bille propre. À la limite une bille dans la tête par réflexe, mais 3 ça peut faire mal sans protection intégrale. On a eu le droit aux habituels problèmes de réplique, Baldack a perdu le haut du canon en partie, Mr Gris est tombé en rade d’AEG et j’ai eu l’occasion de dégazer juste au moment ou j’allais sortir 2 gars. 

Le lieu nous a permis de travailler notre cohésion d’équipe et imposer une façon de faire systématique pour éviter les surprises et ainsi que chacun puisse prévoir les réactions de ses coéquipiers. Je vais lancer un sujet dans le forum concernant le jeu en équipe pour qu’on en discute un petit peu. Ça nous occupera en hiver étant donné que les parties vont se faire rares.

JetBibhou et MrMron

JetBibhou et MrMron

On était environ 60.

On était environ 60.

1526613_671597359619502_4994115514956474193_n

Baldack en action

1553121_671597639619474_8624536217081649316_o

Notre respawn antenne

10644812_671598199619418_7200625951522927178_n

Mr Gris attend le début de partie

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

copyright 2016 - Unité Fantôme
Aller à la barre d’outils